Bandes Dessinées

Amis bédéiste, j'ai fait cette page pour faire partager mes coups de cœur (et de gueule) parmi toutes les BD que j'ai lues (et que je possède)...

A cote du titre de l'album, j'ai mis l'auteur, l'édition, les numéros que je possède, et enfin si c'est une série (il faut acheter les albums dans l'ordre) ou pas.

Je commence par les BD d'aviation (le plus gros morceau)

    Buck Danny (du tome 1 au tome 51, albums)
Buck Danny est un pilote de l'aéronavale américaine. Son histoire commence au début de la seconde guerre mondiale, où il rencontre Sonny Tuckson et Jerry Tumbler. Ces trois personnages deviendront vite inséparables et leurs aventures les amèneront de l'Amérique Latine pour se battre contre des trafiquants de drogue et Lady X (la méchante) au cercle polaire arctique... Ils ont volé sur pas mal d'avions américains du Grumman HELLICAT au F-22 Raptor en passant par le F-14, et avions de transport (DC-6 Dakota) et hélicoptères (Sikorsky, BlackHawk entres autres)... On y voit aussi quelques portes avions (Forrestal, Entreprise, ...).
Le dessin est très bien fait, et les scénarios sont très bien menés, bref on ne s'ennuie vraiment pas en les lisant.
Il y a quelques histoires qui courent sur plusieurs numéros, mais, si on achète les Tout Buck Danny (même édition), on aura toujours des histoires complètes.

    Tanguy et Laverdure (tome 1 à 24) et les deux tomes des Nouvelles aventures de Tanguy et Laverdure, (albums)
qui sont eux des pilotes français. Ils volent donc sur des appareils français (principalement Myster VI et Mirage III). Les scenarios sont aussi bons que ceux de Buck Danny même si Laverdure est encore plus gaffeur que Tuckson ! Le dessin est un peu plus brouillon que dans B. Danny mais bon quand même. Les deux tomes des Nouvelles aventures de Tanguy et Laverdure sont dessinés par deux dessinateurs différents, ce qui fait que le premier tome est très bien dessiné, mais pas le deuxième (manque cruel de détails : on dirait que les avions sont tout lisses, d'une couleur uniformes...). Le scénar du premier toms est bien, il se passe en Serbie, pendant les opérations de maintient de la paix.

    Universal War One (tome 1 à 6, série)
Se passe dans les années 2098 où l'Humanité doit faire face à un mur gravitationnel qui barre son horizon spatial et contre les CIC (Compagnies Internationales de Colonisations) qui possèdent des armes capables de détruire une planète. L'escadrille Purgatory est désignée pour aller explorer le mur, où elle découvre qu'il permet le voyage dans le temps. Il s'ensuit une histoire pleine de rebondissements où le voyage dans le temps et la physique (les explications sont parfois un peu compliquées mais ça ne gêne pas la compréhension de l'histoire) se mêlent à une histoire excellente. Un bon point pour Barjam, il a rajouté à chaque fin d'album une partie où il explique comment il a crée les vaisseaux, les personnages, ... et le must, à la fin du 6ème tome, un complément où on voit tout les voyages dans le temps des personnages et les grand événements synthétisés sur une fresque temporelle.
Pour les dessins, ils sont eux aussi excellents, bien détaillés, les "paysages" spatiaux sont magnifiques !

    Team Rafale (tome 1 et 2, albums)
Série dont les dessins sont très détaillés et vraiment bien faits. 
Pour le premier numéro (Présentation Alpha) le scénario n'est pas génial, une histoire sabotage sur des avions de démonstrations (Mirage 2000 et Rafale) lors d'un meeting à Djakarta. 
Par contre, le second album, Trésor de Guerre, est mieux : les pilotes vont tenter de récupérer une trésor de guerre d'un groupe terroriste en Afrique. Le synopsis est mieux que Présentation Alpha, ce qui en fait une bonne BD.

    Fox One (album)
Histoire d'un pilote de Rafale qui est pris dans une affaire terroriste. Voir la fiche.
Les dessins sont un peu brouillons mais on a vraiment l'impression que les avions vont s'envoler hors de la page et les auteurs nous font vraiment plonger dans les combats aériens avec la mise en scène et les dialogue qui sont très réalistes (dixit mon grand père, ancien de l'Armée de l'Air). C'est une histoire complète et il n'y a pas de suite car les deux auteurs ont décidé d'arrêter de travailler ensemble...

Dernier Envol :
4 petites histoires qui se passent durant la seconde guerre mondiale. On y voit un Kamikaze japonais ; un pilote Allemand, un Britannique et un Français lors de leur dernier vol. Le dessin est très joli mais les histoires ne sont pas géniales, c'est bien sans plus.

Voila un site d'actualités sur la BD d’aviation :     http://www.aeroplanete.net/

Ensuite d'autres BDs (qui ne parlent pas d'aviation) :

    Le Sommet des Dieux (Manga, tome 1 à 5, série)
Raconte l'histoire d'un journaliste japonais du nom de Fukamashi qui découvre l'appareil photo que Mallory et Irvine avaient lors de leur tentative de gravir l'Everest où ils trouvèrent la mort (mais personne ne sait s'ils ont put atteindre le sommet). Ensuite notre journaliste rencontre une ancienne légende de l'alpinisme, Habu San. Il s'ensuit une véritable enquête sur la personnalité et la vie de Habu San menée par Fukamashi. C'est un manga vraiment bien dessiné, qui fini par la description de l'ascension de l'Everest Habu San et Fukamashi (enfin pas tout à fait, mais j'en dirais pas plus !). L'auteur ne se contente pas de raconter uniquement l'ascension, mais expose les sentiments des deux hommes. L'histoire est vraiment excellente. Je recommande ce manga à tous ceux qui aiment l'alpinisme.

     K 
Toujours un manga d’alpinisme : Suite de 5 petites histoires d'un sherpa qui sauve des alpinistes en difficultés sur les sommets himalayens.

    Le Donjon de Naheulbeuk (tomes 1 à 2, série)
Aventure d'une troupe d'aventuriers débiles au travers d'un donjon. C'était à l'origine une histoire audio :
voila pour télécharger les épisodes : http://www.penofchaos.com/warham/download/, et Reflets d'Acides, une histoire du même genre que les Donjon mais avec beaucoup plus de rimes et de sous entendus...


    Les Rugby Men (tome 1 à 5, albums)
Suite d'histoires courtes (une page) et drôles d'une équipe de rugby : le Paillard Athletic Club. L'auteur à aussi sortit un calendrier : [i]les Odieux du Stade [/i] (du même style que celui des Dieux du Stade mais en beaucoup plus marrant.